Hammerstadt

Créez un hâbitant d'Hammerstadt, ville impériale instable, et hissez-vous au pouvoir!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrivée à la milice

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyra Delauro

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Race : Humaine
Carrière : sorcière de village
Date d'inscription : 02/12/2008

Feuille de personnage
Points de blessure:
10/10  (10/10)
Objets sur soi:
Niveau du joueur: 1

MessageSujet: Arrivée à la milice   Ven 5 Déc - 18:57

Le voyage avec le cheval ne dura pas bien longtemps. Lyra avançait en tenant la bride de l’animal l’habituant déjà à sa présence. Elle n’était pas nerveuse, même de nuit, la route lui était familière, elle se rendait souvent dans la ville que se soit pour aller à la salle des plaisirs ou près du temple de la miséricorde pour mendier. Mais avec tout l’argent qu’elle allait se faire avec la chasse de se soir, elle allait peut être pouvoir passer la journée de demain à faire une pause. Une journée entière à ne rien faire d’autre que prendre du repos. Cette simple idée la faisait sourire. Elle n’avait pas l’habitude d’être autant gâtée par la vie.

Ils arrivèrent près du poste de la milice. Lieu austère, en briques sombre et à l’entrée recouverte de graisse. La sorcière était déjà venue ici aussi et plusieurs fois. Mais c’était rarement pour autre chose que d’être jetée en prison pour quelques jours avant d’être relâchée avec l’ordre de ne plus voler sur les étalages de marché ou autre crime mineur pour lesquels ils passaient pas mal l’éponge. De plus, elle connaissait de manière assez intime plusieurs gradés qui se baladaient dans les couloirs du bâtiment, comme quoi la religion n’a pas que des avantages spirituels. La sorcière avait sut se faire aimé de ses comparses par des talents correctement exercé et des soins prodigués avec justesse.

Lyra s’approcha d’une des nombreuses affiches sur les murs et y trouva le portrait de l’homme qui s’était attrapé. Elle ne savait pas lire mais reconnaissait les chiffres et recula la tête croyant avoir mal lut. Juste une couronne d’or ? Et bien, quelle plaie ! Pas question que les autorités soient si radines en particulier si elle était dans le coup. Se tournant vers la petite gueule d’amour, elle considérait cette appellation mentale plus amusante que son vrai nom, elle le fixa dans les yeux de son regard le plus perçant.

« Une seule couronne ? C’est tout ? Tu t’es énervée juste pour ça ? »

Elle l’avait tutoyé sans y penser mais ne corrigea pas.

« Oh non, ça ne va pas passer comme ça. Je vais te montrer que tu as bien fais de me laisser ce cheval je vais te faire un petit cadeau à ma manière. Je vais entrer en premier dans ce truc et quand je vais ressortir, je vais me planquer dans cette ruelle tu entreras quelques minutes après ma sortie et tu viendras me rejoindre après et là, je veux la moitié de la somme. Ne t’inquiète pas, je te promets une bonne surprise ! »

Il ne lui faisait pas assez confiance pour qu’elle lui laisse le temps de réagir. Elle entra rapidement dans la milice, foulant l’entrée avec une aisance propre à ceux habitué à l’endroit. Ses pieds esquivaient les renfoncements entre les pavés et compensaient les escaliers irréguliers qui menaient à la porte.

La sybarite rentra en vitesse et alla directement vers les hommes de garde. Elle avait pensé qu’elle devrait exiger de voir un responsable mais avant ça, un homme la prit par les épaules et elle se tourna pour faire face à un autre sybarite. C’était un fonctionnaire qui passait de temps en temps à la prison pour faire libérer quelques prisonniers qu’il exploitait à mort ensuite ou simplement offrait pour une cérémonie de la guilde.

« Tu cherches quelqu’un ma chère ? »

Ils se connaissaient peu mais juste assez pour se reconnaître et se procurer quelques aides polies au nom de leur fratrie commune.

« Le responsable des récompenses d’ici. J’ai un document pour lui. »

Le magistrat fit signe aux garde de la mener à bon port ce qui lui évita de faire une esclandre pour arriver à voir un responsable. Une bonne nuit sans aucun doute, elle avait eut un sacré coup de bol là-dessus. Elle alla se présenter au responsable et le trouva affalé à son bureau presque endormit.

C’était un homme au ventre proéminant et presque entièrement chauve. Il puait la graisse et portait des vêtements en fourrure qui le faisaient transpirer et suer à chaque respiration alors qu’il s’épongeait le crâne avec un morceau tissu jaunis par cet usage. Ses doigts étaient boudinés mais étrangement, ses bras et ses jambes étaient plutôt osseux et donnait l’impression qu’il s’agissait de parties de corps qui n’étaient pas à lui mais qui aurait été mises là par un mauvais sort de transfert qui aurait mélangé son corps à celui qu’un homme mourant de faim.

« Quoi ? »

Sa voie était essoufflée et ressemblait au souffle d’un mourant qui crache du sang au lieu de cris. Lyra prit un parchemin dans sa poche avant de commencer à parler.

« Il y a un homme dont il faut modifier la prime pour la mettre à 10 couronnes d’or. L’homme a aggravé ses crimes, voilà le document officiel je dois prévenir tous les postes de milice alentour. »

Elle lui tendit le parchemin en lui disant de quel homme il s’agissait. Quand l’homme l’ouvrit, il trouva l’ordre officiel de modification avec le sceau réglementaire apposé dessus. Il examina la feuille un moment avant de rendre l’objet à Lyra qui le rangea tranquillement.

« D’accord. Maintenant dehors. »

Dit-il en s’épongeant le crâne de nouveau et en attrapant maladroitement une grande plume rouge pour modifier ce qui avait été demandé. La sorcière sortit d’un pas calme de la milice avant de partir dans la ruelle et d’attendre Nedland. Encore trop tôt pour se réjouir, elle attendrait d’avoir son argent. D’ici, elle le voyait parfaitement et surprenait ses mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hammerstadt.jdrforum.com/vos-personnages-f3/lyra-delauro-
Nedland Erwald

avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 26
Localisation : Nord de Hammerstadt
Race : Humain
Carrière : Chasseur de primes
Date d'inscription : 01/12/2008

Feuille de personnage
Points de blessure:
10/10  (10/10)
Objets sur soi:
Niveau du joueur: 1

MessageSujet: Re: Arrivée à la milice   Ven 5 Déc - 19:44

Le trajet se passa sans encombres et plutôt rapidement. Ils ne croisèrent personne mis à part le silence de la nuit, et la ville leur était très vite apparue. Une fois à l'intérieur, Nedland laissa sa connaissance des lieux le guider jusqu'au lieu où ils devaient se rendre. C'était un quartier que le chasseur de primes connaissait bien: entre ses visites au quartier général de l'ordre de Sigmar, son appartement, les tavernes qu'il aimait fréquenter, ses visites au lieu de culte de la main pourpre, il fallait bien qu'il passe de temps en temps au poste de milice pour s'informer des personnes qui étaient recherchées dans les environs, afin de quand même se faire un peu d'argent.

Sur le mur devant l'entrée étaient affichés des portraits plus ou moins récents d'à peu près tous les malfaiteurs connus et que la milice recherchait à dix kilomètres à la ronde. Il y en avait plus qu'on pouvait le penser. Les chasseurs de primes étaient utiles à la ville en ce point qu'ils permettaient à la milice de se libérer de certaines de ses contraintes, et de veiller plus efficacement à la sûreté de la communauté.
Il s'y trouvait également le portrait de l'homme qui se trouvait attaché à son cheval. Lyra s'en approcha et l'examina.

« Une seule couronne ? C’est tout ? Tu t’es énervé juste pour ça ? »

D'abord il ne s'était pas énervé, il avait seulement stressé, ensuite une couronne ce n'était pas mauvais comme prime, comparé aux petits voleurs habituels, qui ne valaient que quelques pistoles d'argent, dont le nombre se comptait sur les doigts de la main.

« -Cette affaire était très bonne comparé à ce qu'on a habituellement, tu sais... »

Cette fille était d'humeur changeante: tantôt elle l'appelait "mon bon monsieur", comme s'il était un client important, et à d'autres moments elle le traitait comme si elle le connaissait depuis des années. En ce moment, elle continuait sur cette voie, et visiblement c'était plutôt une marque d'amitié, si on pouvait déjà qualifier ainsi ces paroles.

« Oh non, ça ne va pas passer comme ça. Je vais te montrer que tu as bien fais de me laisser ce cheval je vais te faire un petit cadeau à ma manière. Je vais entrer en premier dans ce truc et quand je vais ressortir, je vais me planquer dans cette ruelle tu entreras quelques minutes après ma sortie et tu viendras me rejoindre après et là, je veux la moitié de la somme. Ne t’inquiète pas, je te promets une bonne surprise ! »

Bon, on ne pouvait pas vraiment qualifier ses paroles d'amicales, mais plutôt d'intéressées, puisqu'elle lui demandait encore la moitié de la somme. A ce moment-là, Nedland se demanda bien à quoi ça lui aurait servit de se démener pendant si longtemps pour finalement si peu y gagner. Il ne pouvait accepter. Elle lui avait dit qu'il ne le regretterait pas et qu'il aurait une bonne surprise, mais cette invitation à la rejoindre dans une ruelle après avoir encaissé la prime pouvait sous-entendre bien des choses, et il n'était pas vraiment disposé à accepter une telle offre, qui l'arrangeait moins que douze pistoles d'argent.
Elle ne lui laissa pas le temps de répondre et entra à l'intérieur du poste de milice. Au moins il était maintenant sûr que cette offre n'était pas ce qu'il craignait, et se détendit un petit peu, tout en observant le voleur qui commençait à reprendre conscience. Il se demanda s'il n'avait pas frappé un peu trop fort, enfin bon, il valait mieux éviter d'avoir de la compassion envers un tel être.

Au bout de quelques minutes, Lyra réapparut et, faisant mine de ne pas le connaître, alla dans la ruelle. Nedland s'était tenu à une certaine distance du poste de milice pour ne pas avoir l'air suspect au cas où c'était un détail à éviter. Il s'approcha donc de l'entrée, attacha le cheval à une barre prévue à cet effet. De toute façon, étant donné l'endroit où ils se trouvaient, il ne courait pas de grands risques de se le faire voler.
Il détacha l'homme qu'il tenait captif. Celui-ci était à présent parfaitement réveillé, mais la pointe du sabre enfoncé dans son dos le dissuadait de tenter quoi que ce soit. Voyant qu'il arrivait avec une arme et un captif, un des gardes l'interpella.

"-Qui va là?"

« -J'ai capturé cet homme à Axenhaus alors qu'il tentait de fuir la région. C'est un voleur recherché par ici. »

"Hum... C'est bon, entre, mais fait attention avec ça", fit-il en désignant le sabre du chasseur de primes.

Une fois à l'intérieur, Nedland se rendit auprès de l'homme concerné par ce genre d'affaires. Il commençait à y être habitué, car ce n'était pas la première fois qu'il venait en ce lieu. Une fois qu'on eut emmené le voleur au cachot et qu'il ait pu reprendre ses menottes, le responsable se pencha pour consulter une de ses feuilles.

"-Alors, pour ce criminel, la récompense est de dix couronnes d'or, les voici."

Soit cet homme était trop fatigué pour réfléchir, soit Nedland avait vraiment mal comprit la récompense de départ. Il était pourtant sûr que cet homme était recherché pour une seule couronne d'or, et non pas dix. Une seule solution lui apparu, lumineuse:

*Lyra!*

Voilà ce qu'elle avait voulu dire, et il fallait avouer que Nedland ne s'en plaignait pas. Il était seulement surprit. Cette fille était étonnante!
Il empocha la somme et ressortit du bâtiment, puis il se dirigea vers la ruelle que Lyra lui avait désignée, et l'y trouva qui l'attendait. Il renonça à lui demander comment elle avait fait, et se contenta de lui donner, comme convenu, la moitié de la somme, soit cinq couronnes d'or.

« -Très bien, nous pouvons retourner chez vous et partager le reste de ce que porte le cheval, dans ce cas. »

Voilà qui était fait. Enfin une affaire qui rapportait pas mal. Nedland était tranquille, à présent, jusqu'à la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hammerstadt.jdrforum.com/vos-personnages-f3/nedland-erwal
Lyra Delauro

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Race : Humaine
Carrière : sorcière de village
Date d'inscription : 02/12/2008

Feuille de personnage
Points de blessure:
10/10  (10/10)
Objets sur soi:
Niveau du joueur: 1

MessageSujet: Re: Arrivée à la milice   Ven 5 Déc - 20:00

Lyra attendit tranquillement, enfin, aussi tranquillement qu’on peut paraître quand on attend le retour de quelqu’un qui est censé nous donner plus d’argent qu’on a jamais eut dans toute sa vie entière. En réalité, elle piaffait s’impatience et sautait d’un pied à l’autre, faisait les cent pas, s’étirait, levait ses bras et les ramenait dans son dos, tapait du bout du pied sur le mur enfin bref, ne tenait plus en place. Quand elle vit sortir du bâtiment une tête argentée, elle serra le poing droit dans un signe de victoire devant prendre sur elle pour ne pas hurler de joie, car au visage du jeune, il avait l’argent.

Quand il arriva et qu’il lui donna l’argent, elle faillit le lui arracher des mains et regarda les pièces d’un air ébahie. Jamais elle n’avait eut autant d’or. Elle resta immobile à les regarder la tête lui tournant. Cette nuit était merveilleuse.

« -Très bien, nous pouvons retourner chez vous et partager le reste de ce que porte le cheval, dans ce cas. »

Elle l’entendit vaguement et redressa la tête d’un air un peu surprit comme s’il n’avait été qu’un cri par-dessus un coup de tonner. D’un geste étonnement rapide, elle fourra l’argent dans sa poche et fit un pas rapide vers Nedland, cette petite gueule d’amour était la meilleur chose qui lui soit arrivée. Elle planta son regard d’un brun de feu dans le sien pendant une seconde, elle était vraiment près de lui et si elle avait eut un poignard, elle aurait put le poignarder sur le champ. Il se jeta en arrière mais il était près d’un des murs et le temps qu’il s’en rende compte, fut le temps qu’il n’eut pas pour dégainer son sabre avant que Lyra pose une main sur l’endroit ou son cou rencontrait son corps et remontait ses doigts dans sa nuque avant de se servir de l’autre main pour la passer derrière sa tête et sans plus réfléchir, utilisant une méthode qu’aucune professionnel du combat n’avait vu pour éviter la garde de l’autre, elle l’embrassa avec une fougue qui reflétait bien son état. Le ravissement, l’excitation, le soulagement et une joie ainsi qu’une reconnaissance incroyable.

Elle ne resta pas longtemps avant de se reprendre et de reculer, le souffle court et le cœur tout chaud. La sorcière recula et prit le cheval par la bride avant de commencer à marcher.

« Vous…tu es toujours invité à venir. Je ferais un festin ce soir avec une partie des vivres si tu veux, on en profitera les deux comme ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hammerstadt.jdrforum.com/vos-personnages-f3/lyra-delauro-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée à la milice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée à la milice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» [hors de la cité]Entrainement de la milice
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hammerstadt :: Le jeu de rôles :: Hammerstadt et ses environs :: Hammerstadt :: Autres lieux à Hammerstadt-
Sauter vers: