Hammerstadt

Créez un hâbitant d'Hammerstadt, ville impériale instable, et hissez-vous au pouvoir!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Schönhaus immobilier

Aller en bas 
AuteurMessage
Niki
Admin
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Schönhaus immobilier   Jeu 4 Déc - 12:52

L'agence Schönhaus est dirigée par Karl Schönhaus, un homme d'une quarantaine d'années. Ses employés ont compté et classées toutes les batisses inoccupées de Hammerstadt et d'Axenhaus, et, avec la permission des autorités, ont le droit de louer ou de vendre des appartements, des maisons ou des locaux.

Magasin: PNJ
Clients: Tous
Faction: aucune
Offres: (Nom, Enc: Description, prix, stock)
Services:
L'agence Schönhaus immobilier propose de vendre ou de louer toutes sortes de maisons ou d'appartements. Veuillez faire une commande ici, et un membre de l'agence viendra vous proposer ce qu'il y a. Le prix d'achat d'un appartement peut aller de 10co (petit appartement pauvre) à 200co. voir plus pour les grands appartements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hammerstadt.jdrforum.com
Nedland Erwald

avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 26
Localisation : Nord de Hammerstadt
Race : Humain
Carrière : Chasseur de primes
Date d'inscription : 01/12/2008

Feuille de personnage
Points de blessure:
10/10  (10/10)
Objets sur soi:
Niveau du joueur: 1

MessageSujet: Re: Schönhaus immobilier   Mar 9 Déc - 23:30

Ils arrivèrent devant le local de l'agence. C'était un premier point indispensable s'ils voulaient connaître l'étendue de la zone de recherche qu'ils avaient à disposition. C'était une excellente source d'information, et ils avaient encore du pain sur la planche.
Lorsqu'ils étaient au cimetière, Lyra avait clairement énoncé les différents points qu'il leur faudrait savoir

« Sur l'emplacement des appartements, et sur l’endroit où il recrute ses gardes, et sur l’effet de ses huiles, et sur les personnes qu’il arnaque, et sur les critère qu’il a pour engager les dits gardes du corps. »

Tout cela, ils devraient se débrouiller pour l'apprendre, s'en souvenir pour essayer d'établir un plan qui soit réalisable, puis mettre ce dernier à exécution, et ce avec leurs uniques moyens matériels, seulement eux deux, le tout encore dans un laps de temps très court, car s'ils mettaient trop de monde au courant, ou s'ils mettaient trop de temps, la concurrence aurait alors vent de cette affaire, et s'en mêlerait aussitôt. Ils n'avaient pas une seule seconde à perdre. Heureusement que Nedland n'avait pas vraiment d'autres occupations ces derniers temps: la main pourpre n'avait pas fait appel à lui depuis un bout de temps pour une véritable mission, de même que le culte de Sigmar n'était pas venu prendre de ses nouvelles depuis longtemps. Il pouvait donc entièrement se consacrer à cette affaire, même en comptant le temps de repos, de repas, le temps par jour consacré à l'hygiène, ainsi que ses cours de lecture.

Lyra souleva alors la deuxième question, en émettant une hypothèse à laquelle Nedland avait pensé, mais qu'il n'avait pas formulée, préférant qu'elle y pense et qu'elle en juge elle-même.

« Ca va être dure de me faire passer pour une garde du corps sans dépenser une fortune. Faudrait trouver un moyen un peu différent.»

« -Oui, tu peux juger selon tes capacités, dans ce cas. On ne sait pas s'il s'intéresse à autre chose que le rôle de garde du corps, mais rien ne pourrais t'empêcher de prendre le rôle d'une cliente... mais bon, dans ce cas aussi il te faudra une tenue plus appropriée.»

Ils avaient décidé de remettre cette question à plus tard, et pour l'heure d'aller glaner le plus d'informations possibles. Nedland imagina alors par quel moyen ils pourraient convaincre les Schönhaus de leur fournir les renseignements dont ils avaient besoin.

« -Voici le plan: Truander est un vieil ami à toi, et il t'a invité à le rejoindre sans laisser d'adresse, tu essayes donc de le retrouver, et je... euh... je t'aide dans cette tâche.»

Cela ne suffirait probablement pas, mais le chasseur de primes comptait sur le charme naturel de son équipière pour les aider dans leur noble tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hammerstadt.jdrforum.com/vos-personnages-f3/nedland-erwal
Lyra Delauro

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Race : Humaine
Carrière : sorcière de village
Date d'inscription : 02/12/2008

Feuille de personnage
Points de blessure:
10/10  (10/10)
Objets sur soi:
Niveau du joueur: 1

MessageSujet: Re: Schönhaus immobilier   Jeu 11 Déc - 18:24

« -Voici le plan: Truander est un vieil ami à toi, et il t'a invité à le rejoindre sans laisser d'adresse, tu essayes donc de le retrouver, et je... euh... je t'aide dans cette tâche.»

Lyra passa une main dans sa nuque en fermant les yeux comme pris d’un mal de tête. Elle jeta un regard à Nedland par-dessous d’un air un peu dubitatif. Il n’avait pas l’air convaincu lui-même par son plan alors s’il espérait la convaincre, ce n’était pas gagné. Mais bon, au moins, il avait une idée de base et par ce simple fait, elle se devait quand même de l’accepter vu qu’elle-même avait la tête totalement vide.

« Bon, alors arrête au moins de gigoter sur place. »

Grogna-t-elle en entrant d’un pas vif et en se dirigeant vers le tenancier du lieu. Son corbeau avait eut la bonne idée, aidé par un mouvement vif de la main de Lyra, de l’attendre dehors et de se faire actuellement oublier. La sorcière arriva devant l’homme et se pencha en avant s’appuyant sur le comptoir avec ses avants bras et penchée en avant de sa manière habituelle pour capter le regard sur ses charmes.

« Hola mon brave, pouvez vous venir en aide à une pauvre chose en détresse ? »

L’homme se retourna d’un air mal assuré. Il portait des vêtements épais qui semblaient le faire suer sous le soleil chaud du jour.

« Ca dépend vous voulez quoi ? Acheter ?»

La voie grave et la manière branlante qu’il avait de parler donnait l’impression qu’il était stupide mais la Sybarite ne s’arrêta pas à cette impression préférant user d’une autre technique que la séduction vu qu’il captait plus ses yeux que ses atouts sous son regard. Lyra fit mine de claquer des doigts et fit apparaître avec agilité, une couronne d’or entre ses doigts. L’homme regarda l’argent totalement hypnotisé par une si grande somme d’argent présenté sous son nez sans autre cérémonie. Il avait l’habitude de ne voir comme argent que celui qu’il recevait après une transaction et les affaires n’allaient pas fort ces temps-ci. Une couronne d’or serait la bienvenue. Lyra le coupa alors qu’il ouvrait la bouche.

« En fait, je veux des renseignements, ne dites rien pour le moment et écoutez mois attentivement. »

Dit-elle en faisant bouger la pièce du bout des doigts et regardant les pupilles avides de l’homme qui la suivait. Il n’y avait pas à dire, l’argent, ce type aimait ça.

« Je suis à la recherche d’un ami. Un très vieille ami à dire vrais, nous nous sommes rencontré il y a bien longtemps et hélas, la vie nous a séparé. J’en suis si triste si vous saviez, j’espère vraiment que je pourrais le revoir. Mais il n’aime pas laisser d’adresse et je me suis dit que vous étiez celui qui pouvait éclairer ma lanterne. Et peut être, avec un peu de chance, votre mémoire pourra-t-elle faire de moi une femme heureuse. »

Elle parlait très lentement avec beaucoup de simagrées tout en bougeant la pièce que l’homme ne quittait pas des yeux une seconde, il ne l’écoutait pour ainsi dire pas concentré sur l’or. Lyra dut se retenir pour ne pas laisser paraître sa déception. Elle ne parvenait pas à l’hypnotiser, pas encore et elle ne pouvait pas concentrer l’attention de l’homme éternellement, il y avait bien un moment où il allait se détacher et il sera dure de capter de nouveau son attention. Mais pour le moment, elle y arrivait. Elle lui raconta quelques anecdotes inventées du temps supposé où elle connaissait l’ami en question et parvint bien à tenir encore deux minutes avec ça mais elle savait qu’elle n’aurait pas une minute de plus avec cette pièce. Mais rien, elle n’arrivait à rien. Elle finit par reculer d’un pas, la pièce sur ses lèvres. Il la regardait maintenant, trois minutes fasciné par une pièce, ça restait un bon score mais maintenant, sa patience s’était expirée. Impossible, trois minutes sans le moindre résultat. Pour Nedland, elle devait simplement avoir eut l’air de discuter de choses sans importances et il n’avait aucun moyen de savoir ses tentatives.

Il lui fallait réussir, il fallait encore capter son attention. Deux minutes. Juste deux minutes, après cinq minutes elle abandonnait toujours capitulant mais à trois minutes…non, c’était trop rageant.

« Et qu’est ce que vous voulez ? »

Lyra serra les dents, comment donc l’intéresser plus longtemps ? Il aimait l’argent, oui c’était ça. Si elle lui parlait d’argent ?

« Et bien, écoutez moi, dix couronnes d’or si vous arrivez à m’aider. Mon ami, si je vous le décris, si je vous le décris bien, s’il vient ici et qu’il vous demande d’acheter quelque chose. Si vous le reconnaissez et que quand je vais le trouver c’est bien lui alors oui, dix couronnes d’or dans votre poche. Imaginez donc, c’est toujours ça de gagner pour prendre du bon temps. Alors j’imagine que ça te tente, dix couronnes d’or rien que pour toi, en échange d’une seule petite info. Et… »

Lyra fit une pause. Elle regarda l’homme dont la tenue avait légèrement changée. Il regardait tout droit, fixe comme un piquet, les yeux vides. Lyra ne put s’empêcher de lâcher une exclamation de joie.

« Enfin je te tiens ! »

Dit-elle ravie avant de poser ses poings sur ses hanches. Il était hypnotisé enfin.

« Quels sont toutes les informations que tu as sur l’homme qui s’appelle Truander ? »

L’homme parla d’une voie morne et sans ton ni expression.

« Il engage de temps en temps des gardes du corps en venant ici, mais il les renvoit assez vite. Il habite plusieurs appartements en ville. Il est de famille impériale. »

De famille impériale ? Pas mal quand même. Au moins, ils savaient où il recrutait ses gardes du corps. Zut, elle avait pleins de question mais n’en avait plus que deux qu’elle pouvait poser. Le plus important d’abord.

« Donne-moi les adresses exactes de ses appartements. »

"Un de ses appartements est le numéro 6 au dessus de l'Ivresse du Chat. Les autres sont inconnus."

Merde, si c’était un piège ils étaient mal. Bon la dernière question. Elle devait les poser assez vite pour ne pas que Nedland la coupe et perde sa dernière interrogation.

« Raconte-moi tout sur l’engagement et le licenciement des gardes du corps. Quand, comment, qui il choisit tout dans les moindres détails, même si c’est stupide. »

"Lorsqu'on apprend qu'il a renvoyé ses anciens gardes du corps, ce qui se fait lorsqu'un d'eux revient, il vient, généralement le lendemain, demander la liste des gardes disponibles. Il regarde les noms, et en choisit quelques uns. Il ne choisit jamais deux fois la même personne. Quelques fois, il demande à voir certains, et parfois, il n'est pas satisfait, et repart."

Lyra sourit à l’homme et se tourna vers Nedland. L’homme avait tout oublié de son hypnose et elle pouvait être fière d’elle. Il avait été une bonne mine d’info.

« Je vous remercie de m’avoir accordé de votre temps. »

L’homme allait sentir sa tête un peu étrange comme s’il avait pensé à autre chose et Lyra avait remarqué que faire mine d’avoir continué à parler faisait bien pour finir la conversation car l’autre coupable sent qu’il n’a pas écouté et n’ose rien demander de plus. La sorcière prit Nedland par le bras et l’entraina plus loin hors de l’oreille indiscrète de l’homme. Une fois qu’ils furent seuls, Lyra sourit à son partenaire.

« J’adore quand ça marche. Bon tu as tout entendus, ce type a tout oublié donc on est bon. Qu’est ce qu’on fait, on se met sur la liste des gardes du corps où on va à la milice ou encore à l’appartement ? A ton tour les idées géniales. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hammerstadt.jdrforum.com/vos-personnages-f3/lyra-delauro-
Nedland Erwald

avatar

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 26
Localisation : Nord de Hammerstadt
Race : Humain
Carrière : Chasseur de primes
Date d'inscription : 01/12/2008

Feuille de personnage
Points de blessure:
10/10  (10/10)
Objets sur soi:
Niveau du joueur: 1

MessageSujet: Re: Schönhaus immobilier   Jeu 11 Déc - 19:45

D’accord, ce n’était pas la meilleure histoire possible, en fait elle était carrément nulle, mais à sa grande surprise Lyra sembla l’accepter et la mis à exécution. Elle fit signe à son corbeau de partir de son épaule et entra à sa suite, tâchant de se faire le plus discret possible. Il ne tenait pas à ce qu’on se pose trop de questions sur sa présence dans le magasin. Il aurait tout aussi bien pu rester dehors, mais cette solution aurait été lâche, et indigne d’un membre de la main pourpre…

*Qu’est-ce que je raconte, moi ? Je me fiche éperdument de la main pourpre et de tous ses alinéas.*

Le vendeur fixa la nouvelle arrivante, et observant sa tenue, il semblait avoir deviné que ce n’était pas une cliente, et l’accueillit avec une légère hostilité dans sa voix. Lyra sembla le remarquer, et tâcha de captiver son attention avec une pièce de monnaie. Pourquoi pas ? L’approche paraissait intéressante, restait à voir comment l’autre allait le prendre. A première vue, ça n’était pas un succès. La jeune femme parla pendant plusieurs minutes, et semblait elle-même perdre patience. Nedland ne comprenait pas : pourquoi ne lui demandait-elle pas directement de pouvoir consulter ses registres ? D’accord, il y fallait respecter la vie privée du client, mais en apprenant que cet homme constituait un danger pour la ville, il accepterait sûrement de coopérer. Il ne pouvait pas n’être intéressé que par l’argent, et d’ailleurs les criminels étaient toujours mauvais pour les affaires.

« Et bien, écoutez moi, dix couronnes d’or si vous arrivez à m’aider. Mon ami, si je vous le décris, si je vous le décris bien, s’il vient ici et qu’il vous demande d’acheter quelque chose. Si vous le reconnaissez et que quand je vais le trouver c’est bien lui alors oui, dix couronnes d’or dans votre poche. Imaginez donc, c’est toujours ça de gagner pour prendre du bon temps. Alors j’imagine que ça te tente, dix couronnes d’or rien que pour toi, en échange d’une seule petite info. Et… »

*MAIS T’ES MALADE !!!!*

Nedland du se retenir à grand peine pour ne pas intervenir dans la discussion à grands cris en priant M.Schönhaus de bien vouloir excuser son amie, qui était atteinte des effets secondaires d’une étrange maladie exotique qu’elle aurait attrapée il ne savait trop où, mais il fallait faire quelque chose ! Qu’est ce qui lui prenait de demander une somme pareille à un type comme celui-ci uniquement pour un renseignement ? Elle voulait lui donner dix couronnes d’or pour en gagner deux. Elle n’espérait tout de même pas revendre les potions dangereuses de l’autre cinglé, illégalement et pour un prix aussi élevé ? Cette fille était folle à lier.

Mais le chasseur de primes remarqua alors le changement d’attitude du marchand : il avait le regard dans le vide, et se tenait bien droit. L’argent lui faisait tant d’effet que ça ? A moins qu’il y ait une autre raison là-derrière…

« Enfin je te tiens ! »

Non, on ne disait pas ça à quelqu’un dont on cherchait à obtenir des informations…

*Mais c’est qui cette fille ?*

La façon automatique de parler de cet homme, celle dont il répondait aux questions immédiatement et sans hésitation, récitant précisément tout ce qu’il savait, ce n’était pas naturel. Il était sous l’influence d’un charme, mais Nedland ignorait de quoi il s’agissait. De l’hypnose, peut-être ? Cela expliquerait comment elle avait fait pour quintupler la prime qu’ils avaient empochée deux jours plus tôt. Quelle chance d’avoir une coéquipière comme elle ! Un talent comme ça pourrait leur être très utile, même si c’en était presque effrayant.
Après leur avoir donné suffisamment d’informations pour poursuivre leur enquête, l’homme retrouva ses esprits, puis ils quittèrent la boutique.

« J’adore quand ça marche. Bon tu as tout entendus, ce type a tout oublié donc on est bon. Qu’est ce qu’on fait, on se met sur la liste des gardes du corps où on va à la milice ou encore à l’appartement ? A ton tour les idées géniales. »

C’était une bonne question. Aller à la milice n’était pas assez discret du point de vue de Nedland. Il n’avait rien contre le fait d’y aller, mais il préférait le faire uniquement en dernier recours.

« -Bien disons, allons nous inscrire sur la liste des gardes du corps, puis allons faire une visite à l’appartement, ou l’inverse si on veut être sûrs que se faire passer pour des gardes est vraiment la meilleure solution… »

Oui, il préférait d’abord aller inspecter le terrain avant de s’y infiltrer directement, alors autant aller d’abord là où pouvait se trouver leur ennemi, même si posséder un appartement au dessus d’une taverne comme l’ivresse du chat était plutôt louche.

[HRP : pour les incohérences, voir avec l’autre MJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hammerstadt.jdrforum.com/vos-personnages-f3/nedland-erwal
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Schönhaus immobilier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Schönhaus immobilier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Schéma de couleur tyranide. votre avis .
» Schéma de couleur....
» Un Nobz et schéma de boyz WIP
» D30S Schéma électrique
» Mon Armée Peaux-Vertes!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hammerstadt :: Le jeu de rôles :: Hammerstadt et ses environs :: Hammerstadt :: Commerces d'Hammerstadt-
Sauter vers: