Hammerstadt

Créez un hâbitant d'Hammerstadt, ville impériale instable, et hissez-vous au pouvoir!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le culte du Rat Cornu

Aller en bas 
AuteurMessage
Niki
Admin
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Le culte du Rat Cornu   Jeu 27 Nov - 21:19

Le Rat Cornu est la monstrueuse divinité des skavens. Bien qu'il ne soit pas un Dieu du Chaos, il en est sûrement un parent éloigné. Il représente tout ce que souhaite les skavens: l'immortalité, la ruse et la fourberie. Aucun skaven ne doute de l'existence du Rat Cornu et ne doute de sa puissance, même si certains vénèrent d'autres Dieux en parrallèle, chose que le Grand Cornu ne tolère pas le moins du monde.
Les hommes-rats effectuent souvent des sacrifices à leur Dieu, car ils craignent qu'ils ne vienne les manger dans leur sommeil s'il a faim. Cependant, le nombre de ces sacrifices varie en fonction des circonstances. Un chef de guerre pourra sacrifier des milliers de victimes pour bien préparer une bataille. De plus, les prophètes gris prêchent qu'il est impossible de mener à bien quoi que ce soit si le Rat Cornu n'est pas satisfait.
Les prophètes gris, justement, sont des sorciers qui sont également les prêtres du Grand Cornu. Lorsqu'un d'entre eux nait, ce qui est très rare, la communauté qui l'a vu naître se prépare à un événement heureux, car ça veut dire que le regard de son Dieu est sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hammerstadt.jdrforum.com
 
Le culte du Rat Cornu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magie du Rat Cornu.
» Le gardien du culte
» Sire Sylvestre Cornu - Satyre
» Une journée avec le culte d'Ilmater
» Demande de Fruit pour un cornu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hammerstadt :: Le jeu de rôles :: Hammerstadt et ses environs :: Sub-Hammerstadt :: Le Temple du Rat Cornu-
Sauter vers: