Hammerstadt

Créez un hâbitant d'Hammerstadt, ville impériale instable, et hissez-vous au pouvoir!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le culte de Morr

Aller en bas 
AuteurMessage
Niki
Admin
Niki

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 27/09/2008

Le culte de Morr Empty
MessageSujet: Le culte de Morr   Le culte de Morr Icon_minitimeJeu 27 Nov - 17:26

Morr est le Dieu impérial des morts et des rêves. Ses symboles les plus récurrents sont le corbeau, la rose noire et le portail. Ses prêtres obéissent aux quatre commandements majeurs du culte:
-Tu observeras tous les rites mortuaires et ceux de la veilléé mortuaire
-Tu te dresseras contre les nécromanciens et les morts-vivants, quelle que soit la circonstance et quel que soit le lieu de votre rencontre
-Tu te montreras toujours respéctueux et attentionné envers les defunts et leur famille
-Tu seras attentif à tes rêves
Les initiés de Morr, tout comme les prêtrs de haut rang portent une robe noire sans motif. Les hommes se rasent soigneusement la barbe et font attention à ne pas avoir de cheveux trop longs, alors que les femmes gardent une chevelure descendant jusqu'à leurs épaules, au maximum. Bien qu'on puisse les imaginer austères et froids, mais il n'en est rien. En dehors des rites et des enterrements, ils ont des amis - peu nombreux, mais bien choisis - et des passe-temps qui nécessitent concentration, généralement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hammerstadt.jdrforum.com
 
Le culte de Morr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais qu'est-ce qu'il fout ?
» Les sept Merveilles du monde
» {40k]En décembre au 41ème millénaire il n'y a que la guerre
» LA TOMBE DE NEWGRANGE
» Hyrïel Ean'Sianïh - Grande Prêtresse du culte de Kÿria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hammerstadt :: Le jeu de rôles :: Hammerstadt et ses environs :: Hammerstadt :: Le Temple de Morr-
Sauter vers: